Télétravail : les bonnes pratiques de Cybersécurité

AccueilBlogTélétravail : les bonnes pratiques de Cybersécurité
02/04/2020

Les entreprises sont chaque jour plus nombreuses à encourager le télétravail afin de ralentir les risques de propagation du Coronavirus.

Néanmoins, la question de la sécurité informatique est inévitable lorsque l’on travaille à domicile. Chacun doit être conscient des risques que peuvent engendrer des agissements non conformes. Il est alors essentiel de mettre en place des mesures qui protégeront l’entreprise, d’effectuer des mises à jour de sécurité régulières des appareils et d’installer des logiciels sécurisés.


Les enjeux de sécurité numérique liés au télétravail


Si l’adoption du télétravail connait un essor sans précédent, travailler hors des locaux de son entreprise ne doit pas faire oublier que cette méthode de travail, qui s’exerce dans un nouveau cadre de système de communication et d’information, peut comporter de nombreux risques.

En effet, prendre à la légère la protection et la confidentialité des données peut mettre la sécurité de l’entreprise en danger. Il est alors primordial d’informer régulièrement ses collaborateurs et de mettre en œuvre des solutions afin de faciliter le travail à domicile. Les employés doivent facilement accéder aux données et pouvoir les transférer de manière sécurisée. .🛡️

Quels sont ces risques de sécurité informatiques ?

En outre, la contamination du système informatique global de l’entreprise par l’exploitation d’une faille de sécurité de l’appareil de l’employé ou encore la fuite et la perte de données.

Les circonstances actuelles font également que les cybercriminels utilisent l’inquiétude générale liée au COVID-19 pour accélerer le déploiement de leurs attaques. Le télétravail nécessite donc un renforcement des pratiques de sécurité.


Les bonnes pratiques à adopter pour travailler à distance en toute sécurité


Nouvelle méthode de travail en plein essor, le télétravail nécessite la mise en place et le respect de précautions de sécurité informatique indispensables.

La cybersécurité relève tant de la responsabilité des salariés que de celle des entreprises, qui doivent leur fournir les moyens et les informations nécessaires à un télétravail serein.

Voici donc quelques bonnes pratiques à mettre en place pour vos collaborateurs en télétravail :


1. Effectuer régulièrement les mises à jour de sécurité sur ses appareils.

Il faut s’assurer que son antivirus est à jour, ainsi que tous les modules de sécurité. Procédez aux mises à jour des logiciels et des systèmes d’exploitation dès qu’elles sont proposées, pour corriger les vulnérabilités.


2. Ne pas utiliser de périphériques externes pour les transferts et le stockage de données.

Les périphériques externes comprennent les clés USB ou encore les disques durs externes, qui sont à éviter du fait qu’ils peuvent être égarés et consultables facilement.

Il est davantage préférable de se tourner vers un stockage « cloud ». Choisissez un système Français : l’hébergement et le traitement des données seront réalisés dans les limites du territoire national et en application des lois et normes françaises.



3. Protéger les droits d’accès réseau, et utiliser des mots de passe aléatoires et robustes par service.

Les mots de passe doivent être complexes et différenciés selon chaque usage. Il s’agit notamment d’utiliser des mots de passe différents pour la sphère privée et professionnelle. Il faut également restreindre les accès réseau et gérer les droits.



4. Ne pas utiliser sa messagerie personnelle pour l’envoi de fichiers professionnels.

Il faut utiliser l’adresse professionnelle sécurisée fournie par l’entreprise ou partager des documents avec ses collaborateurs dans un espace de travail dédié. Il est vivement recommandé de ne pas avoir recours à des services de messagerie instantanée destinés à un usage personnel comme Whatsapp ou Messenger pour transférer des informations professionnelles.



5. Sécuriser sa connexion Wi-Fi, utiliser un VPN si possible, mais ne pas se connecter à un accès Wi-Fi public.

Il est préconisé, lorsque cela est possible, d’utiliser un logiciel VPN. Cette technologie permet de relier deux systèmes informatiques à distance via un « tunnel » virtuel. Les échanges sont alors isolés du reste du trafic des réseaux publics et ce qui transite devient indéchiffrable par des personnes extérieures.



6. Ne pas répondre aux e-mails suspects, ni cliquer sur des liens ou ouvrir une pièce jointe de provenance douteuse.

Les tentatives de piratage qui se servent de la menace du coronavirus sont de plus en plus nombreuses. Des fichiers malveillants sont cachés dans des documents informatifs sur la maladie, ou contenant des appels aux dons. Par une pièce jointe au mail, les identifiants et mots de passe peuvent être volés.

Il faut ainsi être particulièrement vigilant dans le traitement de ses e-mails et ne jamais ouvrir ceux dont la provenance ou la forme paraissent douteuses (expéditeur inconnu, texte traduit en français automatiquement, fautes d’orthographe…). Avant de cliquer sur un lien contenu dans un e-mail douteux, passez votre souris sur le lien et analysez la structure pour en vérifier l’authenticité. 🔗



7. Favoriser l’usage d’un seul environnement collaboratif sécurisé, sur une plateforme unique.

Il faut éviter d’utiliser des outils non professionnels et de multiplier les applications différentes. Il est préférable d’en utiliser qu’une seule contenant toutes les fonctionnalités nécessaires au quotidien de l’entreprise (visioconférence, messagerie instantanée, gestion de projet, agenda partagé…). 💻



8. Mettre en place une charte informatique des bonnes pratiques, et définir une procédure claire à suivre en cas d’incident de sécurité.

Cette dernière contiendra des mises en garde sur les comportements à risque, ainsi que toutes les informations nécessaires à la mise en place de bonnes pratiques.

Assurez-vous par ailleurs, de fournir à vos collaborateurs une liste de contacts directs et fiables à joindre pour chaque question relative à la sécurité de leur système informatique et en cas de crise.

En adoptant ces bonnes pratiques, de nombreux risques peuvent être évités ! 🔐

Pour en savoir plus sur nos pratiques au quotidien chez Atolia, consultez notre page dédiée sur la sécurité !


Lorraine Ouastani

Atolia, l'espace de travail agile & sécurisé

Augmentez la productivité de vos équipes avec un outil collaboratif et sécurisé qui vous permet de discuter en temps réel, suivre vos projets et partager des agendas.

Découvrir Atolia