Les inconvénients de l’e-mail

L’e-mail est l’un des principaux moyens de communication dans le monde. En 1971, le premier a été envoyé sur le réseau Arpanet. En 2017, plus de 3,9 milliards de personnes l’utilisaient. Ce chiffre devrait atteindre 4,3 milliards en 2022, soit plus de la moitié de la population mondiale ! Malgré un tel engouement, il est aujourd’hui remis en cause pour certains inconvénients qu’il suscite. Quelle est donc la face cachée de l’e-mail et quels sont les risques encourus par ses utilisateurs ?

Les risques de cyber-attaques

Dans un monde où la technologie est omniprésente, les entreprises dépendent presque toutes d’une infrastructure informatique. Elles sont donc exposées aux risques des cyber-attaques, lesquelles représentent un véritable danger pour les entreprises : divulgations d’informations, pertes financières ou encore pertes de clientèle… Autant de dommages qui peuvent être irréversibles pour l’entreprise. Les boîtes mail professionnelles sont donc la cible privilégiée des hackers puisqu’elles sont une porte d’accès facile. Au travers de fichiers vérolés ou d’e-mails incitant par exemple l’utilisateur à communiquer ses identifiants ou ses coordonnées bancaires, le hacker peut facilement prendre le contrôle à distance du système informatique de l’entreprise.

L’impact environnemental

Avec 306,4 milliards d’e-mails envoyés et reçus chaque jour dans le monde en 2020 (source Statista), l’impact écologique de cet usage est la partie cachée de l’iceberg. En effet, difficile d’imaginer qu’un simple e-mail a des répercussions écologiques et pourtant, il pollue à partir du moment où il est stocké dans des serveurs physiques qui sont constamment allumés. L’envoi d’e-mail avec une pièce jointe ou des signatures représente un poids en octets indéniable. Selon P. Galio, l’un des responsables de l’étude Ademe réalisée en 2011, « un salarié qui adresse un e-mail de 1Mo de son ordinateur à un individu qui le consultera durant 5 minutes sur son écran, sachant que le message restera stocké pendant un an, entraîne l’émission de 19 grammes d’équivalent de CO2 ».

C’est dès aujourd’hui qu’il faut adopter un nouveau réflexe écoresponsable par des gestes simples et réguliers : se désinscire des newsletters inutiles, vider la boite des spams et la corbeille, utiliser une messagerie d’entreprise ou encore mieux une digital workplace comme Atolia !

Par AFAR

La perte d’informations

Lorsque l’on communique avec une personne ou plusieurs, le non verbal tient une place prépondérante dans la compréhension. Ainsi, l’usage récurrent de l’e-mail peut être source de difficultés et d’incompréhensions. Par manque d’agilité, il ne transmet pas les informations qui auraient pu être transmises dans une conversation verbale. L’absence d’intonations ou d’expressions du visage et du corps rend l’e-mail sujet à de multiples interprétations. À distance, un appel audio ou vidéo permet au contraire une diffusion et une réception complète des éléments.

De plus, il arrive bien souvent que les e-mails reçus soient directement classés dans les « spams » . Ici, l’usage de l’e-mail demande donc des efforts inutiles puisque certains mails ne sont parfois même jamais lus. Et avec le nombre d’adresses électroniques existantes dans le monde – 4,3 millions en France en 2019, source Médiamétrie – comment savoir si le destinataire est bien le bon ? Est-ce que ces adresses sont véritablement utilisées par vos clients ou vos collaborateurs ?

L’afflux d’e-mails

Qui n’a jamais été contrarié par un afflux d’e-mails ? Dans certains cas, les e-mails deviennent omniprésents et se perdent dans la boîte de réception. Bon nombre d’entre nous sont submergé(e)s par ce flot ininterrompu d’informations. Et bien souvent, nous n’avions même pas eu besoin de recevoir un courrier qui ne nous était pas destiné directement. Lire tous ces e-mails prend du temps et peut générer de la frustration.

D’autres alternatives plus agiles et sécurisées ont émergé ces dernières années et remédient aux inconvénients de l’e-mail. Atolia est la solution idéale pour une communication fluide ! D’une part, la messagerie instantanée permet de rester en contact à n’importe quel moment de la journée avec vos équipes et de garder une trace écrite ; d’autre part, les appels audio et vidéo garantissent un échange verbal clair avec vos collaborateurs.