Journée mondiale des programmeurs et développeurs

Aujourd’hui, c’est la journée mondiale des programmeurs et développeurs ! Et chez Atolia, c’est plus de la moitié de notre équipe qui est concernée ! 😉 Alors pour nous, c’est une journée importante, tout autant que pour la Russie qui en avait fait un jour de congés pour les principaux concernés ! (oui oui, c’est bien vrai !)

Chez Atolia, nous avons d’une part des développeurs pour la partie web avec Kevin, Antoine, Nicolas et Hector ; et d’autre part, des développeurs pour la partie mobile, avec Jean et Damien. C’est grâce à eux qu’Atolia évolue en permanence pour vous offrir la meilleure expérience possible.

À cette occasion, ils s’expriment pour vous partager en quoi consiste le métier de développeur selon eux et surtout leur amour pour l’informatique. Et oui, ce sont des geeks passionnés !

Découvrons ensemble leurs témoignages !

Pour vous, qu’est-ce qu’un développeur web ou mobile ?

« Un développeur mobile, c’est une personne qui développe une application pour un smartphone et qui la maintient à jour afin que l’utilisateur puisse continuer à l’utiliser au fil du temps. » Jean.

« Un développeur web Fullstack développe les fonctionnalités d’une application web. Il fait d’un coté la partie client, c’est la page que l’utilisateur voit ; et de l’autre côté, il fait aussi la partie serveur, c’est là que toutes les données sont traitées. Il peut y avoir des développeurs spécialisés uniquement dans le front ou le backend et ceux qui ont la fibre graphique peuvent faire eux-mêmes le design des fonctionnalités qu’ils développent. » Hector.

« Le métier consiste en l’analyse du besoin, le choix de la solution technique et le développement de celle-ci. Le développeur se spécialise ensuite sur le choix de différentes technologies disponibles. » Antoine.

« Un développeur web travaille essentiellement sur la création ou la modification de site web. » Nicolas.

Qu’est-ce qui vous a attiré dans cet univers ?

« Ce qui m’a attiré, c’est d’utiliser des technologies qui permettent de développer de nouvelles solutions et de créer des outils de plus en plus poussés d’un point de vue technique. » Damien.

« Ce métier est en perpétuelle évolution. Il y a des nouveautés tous les jours, on n’arrête jamais d’apprendre de nouvelles choses. Ce qui me plaît le plus, c’est de comprendre le contexte et les problématiques sur lesquelles on travaille afin d’apporter une solution informatique adéquate. » Antoine.

« Ce qui est vraiment intéressant dans ce métier, c’est que l’on réalise des choses qui sont utiles au quotidien pour des millions de personnes. Être développeur web, c’est créer des pages et des interfaces de plus en plus performantes et agréables à utiliser. » Nicolas.

« On en apprend tous les jours, surtout dans une entreprise en croissance : que ce soit au niveau tech avec les différentes technos à gérer, de l’applicatif aux serveurs ou encore l’analyse des données ; mais également organisationnel avec la priorisation des nouveautés, la structuration de l’équipe, etc. » Kevin.

« J’ai toujours été très intéressé par les smartphones et tout ce qu’on peut faire avec et je crois que c’est un métier qui a de l’avenir car tout le monde de nos jours en possède un et passe la majorité de son temps dessus. » Jean.

Quel est votre quotidien chez Atolia ?

« En tant que CTO, je dois être transverse au quotidien avec une vision globale du produit et du système. J’ai aussi une spécialisation en cybersécurité, qu’il s’agisse du produit comme des process dans l’entreprise. J’accompagne mes équipes sur les différentes problématiques techniques d’Atolia. J’apporte beaucoup de conseils et d’aide, je teste des nouvelles fonctionnalités à venir et je code un peu même si moins souvent qu’avant. » Kevin.

« Les missions que je réalise sont très variées. Je développe le produit en ajoutant des fonctionnalités mineures et majeures (frontend et backend) et je teste le produit pour rechercher les bugs afin de les résoudre. Ce que j’aime le plus, c’est que les tâches sont diversifiées et que rien n’est jamais vraiment pareil. » Hector.

« Je m’occupe du mobile, du front comme du backend. Je corrige les problèmes et mon défi c’est de développer de nouvelles fonctionnalités sans créer de nouveaux problèmes techniques. » Damien.

« Je suis développeur mobile, frontend et backend. Je fais de la veille, je revois ce qui a été fait la journée et je fixe ce qu’il reste afin d’améliorer le produit. » Jean.

« Je suis responsable produit et je me tiens informé sur les tendances actuelles, j’analyse des données pour assurer l’amélioration et le développement du produit. La journée est organisée en fonction de ce qui a été planifié durant les sprints ou alors sur les urgences. Ça peut être de l’analyse, du développement ou autre. » Antoine.

Comment travaillez-vous en équipe ?

« Avec les autres équipes d’Atolia, on peut directement communiquer les retours ou les bugs pour les ajouter en tâches sur notre gestion de projet afin qu’ils soient pris en charge par l’équipe dev . » Nicolas.

« On met en place un backlog et un sprint à l’aide du module Projet intégré à Atolia. On créé des groupes avec les différents prestataires afin de communiquer plus facilement et de regrouper la documentation. On participe aussi à des réunions sprint toutes les 2 semaines en visioconférence ou en présentiel et puis on discute par chat sur Atolia le reste du temps. » Antoine.

« On utilise la méthode Agile Scrum : mise en place de sprint d’une durée de 2 semaines : l’équipe suit une feuille de route dans laquelle on a déterminé avant le début d’un sprint les différentes priorités. Si nécessaire, on se fait des sessions de pair-programming avec Visual Studio Code. » Kevin.

« On travaille tous ensemble pour être les plus efficaces possible. On communique en équipe différemment en fonction de la période : d’une fois par semaine à plusieurs fois par jour. Ça dépend du travail et des tâches sur lesquelles on est assignés. Et puis Atolia nous permet de nous organiser de A-Z avec un seul outil, ce qui apporte un gain de temps considérable. » Damien.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui veulent se lancer dans ce milieu ?

« De nos jours il est assez simple de découvrir le métier de développeur. Je conseillerais donc à une personne qui s’intéresse à ce métier de suivre de courtes formations en ligne pour découvrir les bases de ce métier. Et ainsi se faire une première impression, pour se plonger ensuite dans des formations plus complètes et spécialisées si cela nous plaît. » Antoine.

« Il faut prendre son temps pour découvrir ce vaste univers professionnel avant de plonger dedans. » Damien.

« Il faut tester beaucoup de choses, s’amuser à faire des petits sites juste pour voir ce qu’il est possible de faire, comprendre pourquoi les mauvaises pratiques sont mauvaises, et s’intéresser aux outils disponibles. » Hector.

« N’hésitez pas et regardez les différents cours ou vidéos en ligne avant de vous lancer. » Nicolas.

« Foncez, tout simplement ! » Jean.


Voilà, vous connaissez un peu mieux notre équipe de développeurs ! Nous espérons que vous avez pu découvrir ou redécouvrir les différentes facettes de leur métier passionnant ! 💻

Toute l’équipe sera ravie d’échanger avec vous pour toute question au sujet de la solution Atolia, ses usages possibles en tant que développeur, les cursus/formations recommandés et … si vous souhaitez rejoindre l’aventure en tant que développeur(euse) Atolia !  😉

À bientôt !