Guide des bonnes pratiques pour prévenir les problèmes de santé mentale en télétravail

AccueilBlogGuide des bonnes pratiques pour prévenir les problèmes de santé mentale en télétravail
07/04/2021

Aujourd’hui, le 7 avril, nous célébrons la Journée Mondiale de la Santé. Plus d’un an après l’arrivée de la Covid-19, cette journée est d’autant plus d’actualité. Avec la mise en place du télétravail, certains risques psychosociaux se sont accrus comme le sentiment d’isolement, le stress lié aux changements organisationnels ou à la difficulté d’accès à l’information… Pour autant, le télétravail peut être vécu positivement si l’on adopte les bonnes pratiques pour prévenir ces points de vigilance. Voici nos conseils.

Conseil n°1 : Lutter contre les risques d’isolement

À distance, il est essentiel d’entretenir le lien social avec l’ensemble de vos collaborateurs pour éviter le sentiment d’isolement. Il faut établir des canaux de communication pour rester en contact en vérifiant que tous ont accès aux mêmes outils de communication. Le « parler virtuel » devient donc plus que nécessaire dans ce contexte sanitaire pour maintenir la cohésion d’équipe.

C’est pourquoi, l’idéal serait d’établir un horaire de communication déterminé avec son manager ou un collègue pour favoriser les discussions formelles mais aussi informelles comme on le ferait autour de la machine à café. Le rôle du manager devient essentiel : il doit s’assurer que le salarié en télétravail est en bonne santé.

Découvrez notre article sur les pratiques mises en place chez Atolia pour renforcer notre esprit d’équipe à distance juste ici.

Conseil n°2 : Le droit à la déconnexion

Contrairement aux idées reçues, les collaborateurs en télétravail ont tendance à travailler davantage à distance pour montrer qu’ils sont autant productifs qu’au bureau.

Le droit à la déconnexion, inscrit dans le Code du travail, permet de maintenir la frontière entre vie privée et vie professionnelle. Tout salarié a le droit de ne pas se connecter aux outils numériques – pour répondre aux mails, aux appels… – en dehors de leur temps de travail. Celui-ci doit être fixé au préalable par l’employeur à l’instar de plages horaires pendant lesquelles le salarié est disponible. Chez Atolia, nous avons fixé les plages horaires dans notre Charte de Télétravail afin d’informer tous nos salariés sur leur droit à la déconnexion.

La gestion de la connexion / déconnexion est indispensable pour éviter certains effets nocifs sur le plan moral et psychologique. La surconnexion peut être une source de vraie souffrance pour le salarié, pouvant l’entraîner jusqu’au burn-out. Lorsque vous recevez des notifications – mails, appels – de vos collègues, ce n’est pas la peine de stresser ou de culpabiliser si vous ne répondez pas en dehors de vos plages horaires. L’employeur doit rester vigilant d’autant plus qu’il a l’obligation de garantir la sécurité et la protection de la santé physique et mentale de ses salariés. Il doit prévenir et sensibiliser ses collaborateurs distants à une bonne mise en place d’un droit à la déconnexion. La vigilance et l’organisation de son travail sont donc de mises.

Conseil n°3 : L’ergonomie pour améliorer son confort

En télétravail, les conditions de travail ne sont pas les mêmes qu’au bureau. Pourtant, il n’est pas nécessaire de réaliser des aménagements dans votre domicile pour concilier bien-être et performance.

Si vous êtes assis(e), le bureau ou la table sur laquelle vous travaillez doit être désencombré pour pouvoir poser vos avant-bras confortablement. Vous devez aussi avoir un espace suffisant pour vos jambes. Afin de vous rehausser, placez simplement un coussin large sur votre chaise. L’idéal serait d’avoir un fauteuil de bureau réglable. Ensuite, votre écran doit être bien éclairé, mais sans éblouissement. Il doit être placé droit devant vous : le haut de l’écran doit se situer au niveau de vos yeux. Concernant votre clavier et votre souris, placez-les directement devant vous et veillez à ce que vos avant-bras soient parallèles à la table. La souris doit être dans l’alignement du bras. Privilégiez une souris plutôt que la souris intégrée à votre ordinateur portable.

Si vous travaillez debout, votre bureau ou votre table doit être à la hauteur de vos coudes et vous devez garder la tête, le cou et les hanches alignés. Votre écran doit être légèrement incliné vers le haut et doit se positionner en dessous du niveau de vos yeux.

Concernant l’éclairage, installez-vous si possible près d’une fenêtre pour profiter des effets positifs de la lumière naturelle. S’il fait nuit, n’hésitez pas à mettre votre écran en mode sombre et rajoutez une lampe d’appoint pour que l’éclairage soit suffisant. En effet, un mauvais éclairage peut être responsable d’une fatigue oculaire. Aussi, n’oubliez pas d’aérer votre intérieur en ouvrant vos fenêtres pendant 5 à 10 minutes par jour pour votre bien-être psychologique : respirer un bol d’air frais revigore !

Se sentir bien physiquement aura alors un impact positif sur votre santé mentale !

Conseil n°4 : Faire des pauses

Afin d’être le plus efficace et productif possible, n’oubliez pas de faire des petites pauses de temps en temps. Rester toute la journée devant son ordinateur n’a rien de bénéfique : il faut éviter toute “présence” inutile. Ainsi, n’hésitez pas à prendre le temps de respirer, de vous hydrater ou encore de prendre une collation en fin d’après midi pour avoir de l’énergie et doper vos performances professionnelles. Chez Atolia, nous nous appelons régulièrement en équipe afin de respirer ensemble et de discuter autour d’une pause café en appel vidéo.

Nous espérons que ces conseils vous seront utiles ! Prenez soin de vous !

À bientôt sur Atolia 😊

Atolia, l'espace de travail agile & sécurisé

Augmentez la productivité de vos équipes avec un outil collaboratif et sécurisé qui vous permet de discuter en temps réel, suivre vos projets et partager des agendas.

Découvrir Atolia